Réparation d'un ampli Sforzando A.D. Audio


Un magnifique appareil A.D. Audio, l'ampli Sforzando à lampes.

Radio LG


Voici la restauration d'un second appareil de ce type. Le premier appareil restauré est décrit ici mais assez sommairement. Voici plus de photos de cette seconde restauration d'un appareil de même type.

A.D. Audio était une marque belge, les initiales A.D. étant celles du concepteur : André Dumortier. Les appareils de ce constructeur sont réputés bien au delà des frontières belges, il faut dire que c'est une magnifique conception et des appareils hors du commun.

Ici c'est un amplificateur à lampes, type Sforzando. Cet appareil date d'entre 1963 et 1965. 

Le relevé du schéma avait été réalisé pour restaurer mon premier apareil de ce type. Vous pouvez le charger en cliquant ici. C'est un fichier pdf de 470ko. Attention, ceci n'est pas le schéma du fabricant, mais mon relevé! Il y a peut-être des différences entre différents modèles. Ce document est libre de droits et peut être distribué gratuitement, mais en aucun cas il ne peut être copié sur un website d'accès payant!


Sforzando


Etat des lieux : fusible HT claqué, on fait donc attention avant de le remplacer et remettre sous tension... Le transfo alimentation est ok (testé HT déconnectée) et une mesure rapide à l'ohmmètre indique que les transfos de sortie sont ok aussi. Ouf ! Car en voyant l'état des EL84 (qui ne sont pas le bon choix pour cet ampli), on peut se poser des questions... Cet appareil est prévu pour des 7189A qui sont devenues très rares et coûteuses.

La première remise sous tension se fait progressivement, à l'aide d'un variac.

Sforzando


Au boulot. Et commencement des travaux par le remplacement des condensateurs électrolytiques... Ceux-ci ne sont pas en court-circuit franc (défaut assez rare sur ces composants signés M.B.L.E.), mais ont perdu plus de la moitié de leur capacité. .

Sforzando


Ceux-ci (découplages HT au niveau de la préamplification) sont assez mal en point aussi. 

Sforzando


Préparation des nouveaux condensateurs, nettement plus compacts que les anciens... 

Sforzando


Mise en place, ou se trouvaient les anciens. Un conducteur de cuivre de 2.5mm² constitue une bonne connexion commune pour ces 4 condensateurs de 47µF / 450V. Les conducteurs qui venaient  aux bornes + des anciens condensateurs sont soudés sur les connexions des nouveaux, avec un isolant autour de la connexion.

Sforzando


Remplacement des électrolytiques découplages dans la préamplification, et aussi de plusieurs condensateurs de liaison qui ont eu un "coup de chaud". 

Sforzando


Toujours dans la préamplification... Cet ampli comporte un grand nombre de condensateurs de filtrage - découplage. Une bonne conception...  

Sforzando


Détail de montage des nouveaux condensateurs. Ici un double condensateur en tube alu est présent. Pour ne pas laisser de "trou" sur le châssis, les nouveaux condensateurs sont donc montés sous celui-ci. Ici une plaquette à trois cosses à souder est utilisée. La cosse centrale sert de fixation et est soudée sur les connexions de l'ancien condensateur. Les deux autres cosses reprennent les conducteurs allant précédemment à l'ancien condensateur, et aussi les connexions des nouveaux condensateurs. 

Sforzando


A ce stade, et avec placement de nouvelles lampes de puissance, l'appareil fonctionne à nouveau.

Comme écrit plus haut, les lampes EL84 ne conviennent pas pour cet appareil. Hélas, les lampes 7189A sont aussi rares que chères. Par contre les lampes russes 6P14P-EV conviennent très bien ! En voici 4, neuves, achetées chez  Siberian-Shop, excellent magasin en ligne !

Sforzando


Pour être certain qu'il n'y ait pas de souci, contrôle des connexions aux transfos de sortie. Ceux ci sont montés sous un caport métallique. Ils sont de bonne taille et excellents, la qualité sonore de cet appareil le confirme... 

Sforzando


Dans cet appareil, la polarisation des lampes de sortie est de type fixe, ajustée par un simple potentiomètre. Celui ci est monté d'origine proche des supports des lampes de puissance, et est un peu recuit. 

Puisqu'on retrouve la place laissée libre par les anciens condensateurs de filtrage, recâblons cela proprement sur une nouvelle plaquette à cosses. Cette plaquette est attachée à l'une des vis de fixation d'un des transfos de sortie, via des petites entretoises filetées M3. 

Sforzando


Montage du condensateur de découplage des cathodes, et du nouveau potentiomètre de réglage. Une liaison de masse courte et de bonne section part du - du condensateur vers la nouvelle connexion de masse (condensateurs de filtrage). 

Sforzando


Les autres composants sont installés et les connexions sont réalisées. L'explication du fonctionnement de cette partie du montage est à lire ci dessous.


Sforzando


Le principe de la polarisation des 4 lampes de puissance est visible ci-contre : la résistance de cathode commune aux 4 lampes de puissance n'est autre que les filaments de 3 lampes de préamplification reliés en série ! Ces filaments sont donc chauffés en continu, et sont ceux des lampes du préampli "phono" (LA1 et LB1) et de la double triode de préampli vers enregistreur (LA2). Ces filaments sont découplés par un condensateur de 100µF. A ce stade, je me suis permis une modification de câblage : en effet le retour vers la masse côté filaments était réalisé à proximité de la lampe préamplificatrice LA1. J'ai modifié cela et rapporté cette connexion à la borne - du condensateur, lui même relié directement proche des capas de filtrage, par une connexion de bonne section. Second changement, d'origine on trouvait un condensateur de 100µF. J'ai monté ici un 1000µF. Ces deux modifications apportent un petit "plus" dans la restitution des basses fréquences. Le potentiomètre de réglage de la polarisation est pris en parallèle sur les filaments, et la tension de polarisation est envoyée aux grilles par 4 résistances de 220k. 

Le réglage de la polarisation est donc assez simple : il faut avoir 36V (3 filaments 12V en série) aux bornes du condensateur ! 

Sforzando


Voila les alimentations bien remises en ordre, les découplages et capas de liasions aussi. L'appareil fonctionne fort bien mais a beaucoup de mauvais contacts au niveau des lampes de sortie. De plus, le câblage en dessous du châssis est fort recuit à cet endroit. 

On va donc remettre tout cela en état. Voici les supports d'origine et quelques conducteurs de liaison qui étaient à proximité : c'est tout brûlé... les isolants sont devenus tout bruns, et très cassants.

Sforzando


Démontage de tous les composants et conducteurs dans cette zone.  Tout y sera recâblé et remplacé, par sécurité. 

Sforzando


Les nouveaux supports sont en place.  

Sforzando


Le câblage du chauffage (en bleu) et de la connexion commune aux cathodes (en mauve). 

Sforzando


Remise en état des connexions provenant des transformateurs de sortie, et protection des conducteurs avec de la gaine spéciale haute température (telle qu'on en trouve dans les appareils électro-ménagers). Ces conducteurs étaient brûlés comme les autres, ils ont été raccourcis et prolongés ... avec une bonne isolation !

Sforzando


Montage des nouvelles plaquettes à cosses au pied des lampes de puissance. Connexions communes pour la polarisation des lampes de puissance, et pour la polarisation des deux triodes déphaseuses (leurs résistances d'anodes et de cathodes sont montées près des lampes de puissance). 

Sforzando


Montage des nouveaux condensateurs de liaisons, et des résistances de polarisation. Après un ultime contrôle, et placement du potentiomètre de polarisation en butée côté R59, mise sous tension... Ok, pas de fumée ni de courant anormal : ce test doit se faire en surveillant la consommation sur la haute-tension ! Réglage de la polarisation quand les tubes sont bien chauds, temps de stabilisation, puis essai avec de la musique. Cela fonctionne, et l'amélioration due au recâblage des cathodes est audible. La restitution semble avoir gagné en "profondeur", difficile à décrire avec des mots. Tous ces essais doivent se faire avec surveillance des courants consommés, et il faut être prêt à éteindre l'appareil le plus rapidement possible en cas de défaut ! 

Sforzando


Après quelques heures de fonctionnement en test surveillé, voila ce magnifique appareil opérationnel à nouveau.

© Radiocollection.be, Thierry Magis 2014


Retour page réparations

Page accueil